Le connard est de sortie par Jean-Fabien

Un coup de gueule de Jean-Fabien sur la réception du combat des intermittents du spectacle par ceux qui en profitent! Incendiaire et truculent! Et avec Cyrano, je dis :
Je ne puis moi-même les servir avec assez de verve,
mais je me réjouis qu’un autre me les serve.

Merci J-F

Jean-Fabien, auteur sans succès

avignon

Afin de fêter dignement la fête de la musique, je choisis ce samedi d’ignorer cette mascarade que constitue le 21 juin, plus proche de la fête de la bière version pré pubère que d’une quelconque ode à l’art de la fugue, en me rendant au théâtre voir Cyrano (formidable Philippe Torreton et magnifique Maud Wyler, vue récemment dans l’excellent 2 automnes, 3 hivers).

Dans une mise en scène d’une modernité de prime abord assez déroutante – imaginez Cyrano transféré dans un hôpital psychiatrique ou encore communiquant par Skype –, Dominique Pitoiset revisite de manière parfois comique ce drame romantique absolu. Mais tel n’est pas mon propos du jour (en plus, je n’y connais rien en théâtre, vous seriez vite lassé).

Ce qui m’amène ici devant vous, chers lecteurs, c’est l’incident qui se déroula après la représentation. A cet instant, en effet, les acteurs décidèrent de prendre la parole pour…

Voir l’article original 1 005 mots de plus

Une réflexion sur “Le connard est de sortie par Jean-Fabien

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s