Jackson Pollock (1912-1956) § Art, nature, spiritualité

Jackson Pollock (1912-1956)

Peintre américain expressionniste abstrait.
« L’art moderne n’est pour moi rien de plus que l’expression des intentions de l’époque que nous vivons. Je pense que de nouveaux besoins requièrent de nouvelles techniques. »J.P.

1930-33-Jackson-Pollock-Woman

Jackson Pollock – Woman – 1930-1932

jackson-pollock-full-fathom-five

 Full Fathom Five 1947

  Oil on canvas with nails, tacks, buttons, coins, cigarettes, etc, 129 x 76.5 cm

Neuberger Museum,State University of New York

the-deep-xl

The Deep, 1953

En trois oeuvres (vraiment, il faut les voir en vrai!), voici donc un fort bref aperçu de l’évolution de la peinture de Jackson Pollock, un artiste fasciné par l’inconscient, attiré par le chamanisme et l’art primitif, ayant suivi une thérapie jungienne, admirateur de Picasso dès 1939, grand buveur et homme tourmenté. « Every good painter paints what he is. » dit-il, « I want to express my feelings rather than illustrate them. » et aussi : « La nature, c’est moi. ».

Son influence sur l’art contemporain est indéniable (dripping, pouring, all-over…). Le voici filmé par Hans Namuth en 1950:

L’Art, la Nature ou autre chose?

Brouillard

« Tout ce que je désire montrer, c’est ce principe général que la Vie imite l’Art beaucoup plus que l’Art n’imite la Vie et j’ai cette conviction que, si vous y réfléchissez sérieusement, vous trouverez que cela est vrai. La Vie tend le miroir à l’Art et reproduit quelque type étrange imaginé par le peintre ou le sculpteur ou réalise en fait ce qui a été rêvé en fiction. Scientifiquement parlant, la base de la vie – l’énergie de la vie, dirait Aristote – est simplement le désir de l’expression et l’Art présente toujours des formes variées pour lesquelles cette expression peut se réaliser.   […] Qu’est-ce donc que la Nature ? Elle n’est pas la Mère qui nous enfanta. Elle est notre création. C’est dans notre cerveau qu’elle s’éveille à la vie. Les choses sont parce que nous les voyons, et ce que nous voyons, et comment nous le voyons, dépend des arts qui nous ont influencés. Regarder une chose et la voir sont deux actes très différents. On ne voit quelque chose que si l’on en voit la beauté. Alors, et alors seulement, elle vient à l’existence. À présent, les gens voient des brouillards, non parce qu’il y en a, mais parce que des poètes et des peintres leur ont enseigné la mystérieuse beauté de ces effets.   […] Là où l’homme cultivé saisit un effet, l’homme d’esprit inculte attrape un rhume. »

Oscar Wilde, Le déclin du mensonge, 1891, traduit de l’anglais par H. Rebell, Paris, Éditions Allia, 1997, p. 53-55.  C’est son point de vue…

Oscar-Wilde-oscar-wilde-32649611-400-674Sur ce thème, « Court traité du paysage » d’Alain Roger qui évoque lartialisation du paysage :

315C15X3N5L._SY445_

Une autre manière de penser l’art et la nature: une introduction à la théorie de Kandinsky, auteur de l’essai « Du spirituel dans l’art » (1911par André-Michel Berthoux ©e-litterature.net):

Le principe de la nécessité intérieure chez Kandinsky  nous permet de mieux comprendre sa perception du monde. En effet, c’est parce qu’il est convaincu que les deux grands règnes de l’art et de la nature sont régis par des lois séparées et autonomes, qu’il pense que seul l’art abstrait pourra mener à la compréhension d’une loi générale de l’univers et rendra évidente l’interaction de ces deux règnes dans un ordre de synthèse de l’extérieur et de l’intérieur.

527627_570045689680334_1228553348_n

Dès lors que la peinture n’est plus imitation et qu’elle ne se fonde plus sur les apparences extérieures de la nature, sans pour cela succomber à la décadence de l’art pour l’art, « cet étouffement de toute résonance intérieure, (…), cette dispersion des forces de l’artiste », qu’est-ce qui peut constituer sa raison d’être ?

La réponse nous est donnée par Kandinsky lui-même : les lois de la nécessité intérieure peuvent s’appeler spirituelles.(…)

L9782070324323

pas+d'art+sans+liberté+(1)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s