« Art et écologie » (2)

Photo en-tête: Agnes Denes, Wheatfield-A Confrontation, 1982

D’après le cours donné par Stéphanie Duval (Historienne de l’art, spécialisée en art contemporain, collaboratrice scientifique au Fonds cantonal d’art contemporain de Genève) au MCBA, Lausanne. Janvier 2022.

Il existe aujourd’hui un mouvement d’art contemporain qui s’inspire profondément de la nature tout en cherchant à délivrer un message de protection et de conservation de cette dernière. Il peut, en conséquence, être utile de faire le point sur ces deux démarches : « l’art écologique » d’un côté et, de l’autre, la biologie de la conservation. (…) Quatre outils majeurs (les « 4 R » de la conservation) :  Réservation , Restauration, Réconciliation, Reconnexion (Prévot-Julliard et al., 2011a ; Caplat et Coutts, 2011 ; Prévot-Julliard et al., 2011b). Source.

Les liens renvoient aux sites des artistes. Une seule oeuvre est ici proposée en illustration.

1° La mise en Réserve:  protéger la nature des actions humaines qui lui seraient néfastes.

Ansel Adams (1902-1984) a participé à élever la photographie au rang de grand art à une époque où elle était encore considérée comme une forme simple de documentation. Ecologiste de la première heure, ses clichés de paysages sont d’une précision technique extraordinaire pour le XXe siècle. Il aspire à se rapprocher des choses élémentaires de la vie, photographie des paysages considérés jusqu’alors comme banals et, par là même, inspire les premières campagnes écologistes américaines. Il en devient un membre éminent.

Ansel Adams, « Mount Williamson », From The Owens Valley, California, 1944

Rachel Sussman (1975) s’entoure de biologistes, entreprenant de répertorier et photographier les êtres encore vivants âgés d’au moins 2000 ans! Elle parcourt le monde pour dénicher ses spécimens. Son médium est l’espace-temps et elle qualifie son projet de mi-artistique, mi-scientifique.

 

2°La Restauration:  permettre à nouveau le bon fonctionnement des écosystèmes.

Pionnière au sein de plusieurs mouvements artistiques, Agnes Denes (1931), d’origine hongroise, étudie à New York et commence par la peinture. Elle se forme ensuite en sciences naturelles et sciences humaines: philosophie, linguistique, psychologie, ainsi qu’en histoire de l’art, poésie et musique. Son travail, cérébral et intellectuel dans le fond, est rendu accessible par son esthétique. Son oeuvre la plus connue est  Wheatfield-A Confrontation, 1982: La plantation et la récolte de deux hectares de blé sur un territoire au sud de Manhattan, entre le World Trade Center et la Statue de la liberté (terrain très cher). L’oeuvre  questionne l’alimentation, le gaspillage, la faim dans le monde, le commerce international de denrées.

Agnes Denes, Wheatfield-A Confrontation, 1982 (site)

Mel Chin (1951), né au Texas, interroge le sens de la vie moderne en utilisant une multitude de médias. Mêlant constructions mythologiques et informations scientifique, abolissant les frontières entre l’art et la vie, Mel Chin revendique sa position de sculpteur-jardinier en désignant un acte écologique comme étant une oeuvre d’art. En 1990, il commence un projet de désintoxication de la terre, par le biais de plusieurs plantations spécifiques, sur un site gravement pollué par une concentration anormale de résidus de métaux lourds : zinc et cadmium à St Paul, Minnesota.

Mel Chin, Revival Field, Pig’s Eye Landfill, 1991

3° la Réconciliation: réconcilier les activités humaines et la biodiversité.

Vik Muniz (1961), artiste brésilien, rencontre les catadores, les ramasseurs de détritus dans la décharge Jardim Gamarcho à Rio de Janeiro. La série Pictures of Garbage (« Images d’ordures ») est issue de cette rencontre. Pendant deux ans, l’artiste photographie une personne du lieu dans la pose d’un tableau classique, puis la projette sur le sol où l’image est sculptée en format monumental à l’aide d’ordures et enfin photographiée. Le gain obtenu a été remis aux catadores.

Vik Muniz, Pictures of garbage

Lucy et Jorge Orta (Studio Orta), créent le projet OrtaWater – Purification Factory en 2005. Les sculptures OrtaWater suggèrent de multiples possibilités poétiques pour la collecte et la diffusion durables de l’eau dans le futur. Des dispositifs de purification de l’eau entièrement fonctionnels sont incorporés dans les sculptures et reliés par un réseau de tuyaux, les visiteurs des expositions peuvent simplement ouvrir les robinets intégrés dans chaque sculpture, prendre un verre d’eau propre ou acheter une édition en bouteille OrtaWater à emporter chez eux . Des dispositifs de purification d’eau à faible coût permettent de pomper et de filtrer l’eau sale directement à partir de sources locales. Parmi les eaux purifiées et distribuées figurent le Grand Canal de Venise, l’Emmersingel à Rotterdam (2005), le fleuve Hang Pu à Shanghai (2012) et le Canal de l’Orcq à Paris (2014).

Avec une approche de chercheuse, Ursula Biemann (1955, Zurich) imagine des essais sous forme de vidéos et de textes qui explorent le lien entre la politique et l’environnement. L’oeuvre Acoustic Ocean est une exploration artistique de l’écologie sonore de la vie marine dans l’Atlantique Nord. Située sur les îles Lofoten au nord de la Norvège, la vidéo est centrée sur la performance d’un plongeur biologiste marin qui utilise un submersible équipé de toutes sortes d’hydrophones et d’appareils d’enregistrement. Etant donné la pénombre abyssale qui règne dans les eaux profondes, les manifestations sonores représentent des moyens de communication, de navigation et de survie essentiels
pour la plupart des espèces.

4° La Reconnexion: permettre à l’humain de se reconnecter avec la nature.

Vaughn Bell s’intéresse particulièrement à l’écologie végétale et aux communautés végétales, aux forêts de varech et aux coquillages dans les eaux côtières du nord-ouest du Pacifique des États-Unis, aux rivières et ruisseaux dans les zones urbaines, et à l’adaptation et la résilience au changement climatique dans les mondes multi-espèces. Pour l’oeuvre « Village Green », les gens placent leur tête à l’intérieur des biosphères, ils font donc partie du paysage et sont immergés dans les odeurs, proches des plantes, du sol et des minuscules créatures à l’intérieur qui en font partie, en intimité avec le biotope.

Vaughn Bell, Village Green, 2008

Tomàs Saraceno (1973), artiste argentin résidant en Allemagne, est l’un des représentants de l’art environnemental contemporain. Il a fondé une communauté artistique et activiste interdisciplinaire se sur le concept de l’Aerocène (en opposition avec l’anthropocène), une nouvelle époque de l’histoire de la planète, une époque où la conscience écologique, l’éthique et les politiques environnementales deviennent des valeurs sociales majeures. De l’homme au centre de l’Univers, Tomas Saraceno propose l’Homme comme partie d’un tout, cherchant une nouvelle harmonie à travers la destruction des hiérarchies et des visions pyramidales des systèmes de pouvoir.

Olafur Eliasson (1967), artiste islandais danois, explore les relations entre nature et technologie, la structure cristalline, les déformations, la lumière et ses effets, la couleur et les formes géométriques. L’esthétique de ses productions a charge de marquer la mémoire par les sensations et les images qu’elle procure. Le Studio Olafur Eliasson regroupe environ quatre-vingts personnes, aux nationalités et compétences diverses, à savoir des architectes, artistes, techniciens mais également des historiens d’art.

Ice Watch  (2015) vise à sensibiliser au changement climatique. Au fur et à mesure de la fonte des morceaux d’iceberg, le public constate les effets tangibles du changement climatique.

Olafur Eliasson, Ice Watch, 2015

 

CONCLUSION
L’art écologique se définit désormais par
La recherche scientifique
L’engagement citoyen
Un message plus qu’une pratique
L’aspect esthétique
La notion de temporalité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s