« Art et écologie » (1)

Photo en-tête:  « Lost Falcon », Alan Sonfist, Cologne, Allemagne

D’après le cours donné par Stéphanie Duval (Historienne de l’art, spécialisée en art contemporain, collaboratrice scientifique au Fonds cantonal d’art contemporain de Genève) au MCBA, Lausanne. Janvier 2022.

Attention: l’art écologique, qui engage à prendre soin et à responsabiliser envers la Terre et la nature, est à différencier du land art, ce dernier n’ayant pas de préoccupation éthique. Il est cependant possible de les assimiler tous deux à ce qu’on appelle l’art environnemental. Les éco-artistes ont pour objectif d’éveiller les consciences.

Pionniers des années 70: Alan Sonfist, Helen Mayer et Newton Harrison, Patricia Johanson. Un visuel en exemple, une brève présentation et leur site en lien.

À la fin des années 1960, Alan Sonfist (site), né en 1946, a été invité par le Massachusetts Institute of Technology (MIT) à explorer l’idée des forêts anciennes et à développer un concept artistique sur la façon de concevoir une forêt vivante. Les recherches de Sonfist l’ont amené à créer son œuvre révolutionnaire « Time Landscape » en pleine ville de New York, sa première exposition permanente de land-art à grande échelle. En 10 ans,le projet a transformé un paysage de béton en forêt, avec des plantes et des arbres indigènes de la région. L’artiste utilise différents médias pour transmettre son message. Toutes ses créations concernent le paysage et son environnement, qu’il soit urbain ou naturel. Il choisit le moyen qui lui semble le plus judicieux pour décrire sa réflexion soit pour capter une image éphémère (ex : photographie), ou pour faire exister sa vision sur un thème (ex : sculpture). Source

« Time Landscape », 1996, NYC. nord-est de La Guardia Place et West Houston Street. Cette forêt devient un message important concernant la valeur du passé de la terre et la fragilité de notre environnement à travers le temps .

Helen Mayer Harrison(1927-2018) et Newton Harrison ont portés différents projets sur la restauration de bassins naturels ou la rénovation urbaine. Ces projets ont souvent conduits à des changements dans la politique gouvernementale des pays et apportés des solutions pratiques sur les thèmes écologiques et environnementaux aux Etats-Unis et en Europe. Travaillant sur le réchauffement depuis le début des années 70, Newton et Helen Mayer Harrison planchent aussi sur la montée des eaux et leurs conséquences pour les espaces surpeuplées en bordure de mer. Ci-dessous, « Full Farm »,  conçu comme un système d’enseignement possible pour l’école primaire et le lycée et pour être exposé. Il contenait un verger portable, une ferme de pommes de terre, des pâturages plats, des pâturages droits et une ferme de vers. Source

Survival Piece VI: « Portable Farm » (1972), Contemporary Arts Museum Houston, Texas. Photo: Helen Mayer Harrison and Newton Harrison

Patricia Johanson (site) (NYC 1940) élabore dès 1969 des projets qui se veulent fonctionnels, esthétiques et sociaux, et qui répondent également aux besoins des animaux et des micro-organismes. Fair Park  Lagoon en est un exemple: A partir d’une zone dangereuse et marécageuse, l’artiste a créé un endroit fonctionnel et vivant, non anthropocentré, puisque les besoins humains, ceux de la vie sauvage et ceux du site même sont pris en compte à égalité, prévenant son érosion et préservant la biologie du lieu. Le dialogue entre nature et culture en est facilité. Source

« Fair Park Lagoon », Patricia Johanson, 1981-1986. Dallas

A travers les « 4R », quatre outils scientifiques majeurs mis en lumière par la biologiste Anne-Caroline
Prévot-Julliard, les éco-artistes contribuent dès la fin des années 60 à :

La mise en Réserve (protéger la nature des actions négatives de l’humain à son égard)

La Restauration (permettre le bon fonctionnement des éco-systèmes)

La Réconciliation (réconcilier les actions humaines et la biodiversité)

La Reconnexion (permettre à l’humain de se reconnecter avec la nature)

(à suivre..)

2 réflexions sur “« Art et écologie » (1)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s