Pérégrin, nouvelle catégorie

Dans l’Empire romain, les pérégrins sont des étrangers, hommes libres, habitant les provinces conquises par Rome, mais ne disposant pas de la citoyenneté romaine, ni du statut juridique des Latins.

Paysage de montagnes avec des pèlerins dans une grotte ornementale, Joos de Momper

Dans le monde de l’art contemporain, nous ressemblons à ces pérégrins, nous nous déplaçons dans un espace qui a ses propres règles, comme lors d’un voyage en un pays lointain. Nous pouvons nous sentir étrangers et déstabilisés par ce que nous voyons. Des oeuvres peuvent paraître hermétiques et nous découvrons parfois un univers dont nous nous sentons exclus faute de repères.

Un code, une clé seraient parfois bienvenus pour nous aider à comprendre ce que l’on voit. Et les cartels qui présentent les oeuvres peuvent être longs ou obscures.

Cette nouvelle catégorie, pérégrin, qui se veut court séjour dans une oeuvre, serait comme une petite intrusion dans une démarche artistique. Au lieu d’une biographie d’artiste forcément incomplète, je vous proposerai quelques pérégrinations dans une petite partie du terroir de l’artiste.

Qui? Quoi? Où? Quand? Comment? Pourquoi?

Motoi Yamamoto, installation labyrinthe, sel

 

3 réflexions sur “Pérégrin, nouvelle catégorie

Répondre à CultURIEUSE Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s