Quelques films qui comptent encore

http://www.senscritique.com/liste/L_Encyclopedie_des_FILMS_CULTES

Voilà un lien qui donne envie de voir et revoir de bons films. Par exemple :

A_bout_de_souffleUn film de Jean-Luc Godard sorti en 1960, emblématique de la Nouvelle Vague: caméra à la main, rapidité de tournage en forme de reportage, décors naturels, langage populaire, musique jazz, raccourcis, ellipses, plans séquences… des formes inusitées à cette date. Avec Belmondo dans toute sa splendeur en petit malfrat misogyne mais sentimental et le charme de Jean Seberg  en jeune fille de son temps, indépendante et faussement naïve.

Dead_Man

Un film étrange, inquiétant et beau de Jim Jarmusch, sorti en 1994. Du genre faux western, soutenu par une bande originale de Neil Young, où sont abordés les thèmes de la mort , de la spiritualité et l’ombre du poète William Blake qui le hante. La   rencontre d’une forme de culture (amérindienne ou pas) avec un candide fraîchement débarqué dans un monde sauvage et inconnu. Filmé en noir et blanc, avec Johnny Depp incarnant à merveille l’errance et la résignation de son personnage, ce film hypnotique est un bijou.

Les_Ailes_du_desir

Un film de Wim Wenders datant de 1987. L’histoire se passe à Berlin, ville personnage, lourde de son passé historique,  dans un monde habité par des anges qui contemplent la vie à travers celle des humains. Jusqu’au jour où l’un d’entre eux décide d’abandonner son immortalité par amour. Une réflexion philosophique et poétique sur la condition humaine construite toute en finesse et en émotion. Avec la justesse de jeu de Bruno Ganz et la musique de Nick Cave pour couronner le tout.

Mulholland_Drive

David Lynch a réalisé ce film, paru en 2001. Un rêve en même temps qu’un polar. Mulholland drive, à l’origine, est une route sinueuse et dangereuse de Los Angeles. Elle symbolise les parcours de Diane et Camilla, qui peuvent être vues comme les deux faces d’une même personne. Un film à clé, au propre comme au figuré, qui a donné lieu à de multiples débats sur son interprétation.

http://lmsi.net/Mulholland-drive-La-clef-des

The_Big_Lebowski

Ecrit et réalisé par Joël et Ethan Coen en 1998. Une comédie riche en rebondissements et quiproquos, un univers délirant marqué par l’interprétation de  Jeff Bridges dans le rôle titre, en post-hippie bedonnant, ainsi que les autres acteurs fétiches des réalisateurs (John Goodman, Steve Buscemi..). L’absurde et la dérision marquent ce film plus que le suspens de l’intrigue et certaines répliques du film sont devenues cultes.

affiche-Parle-avec-elle-Hable-con-ella-2001-2

De Pedro Almodovar, 2002. Ce film débute et se termine sur une scène du Café Müller de Pina Bausch. Les profils de trois personnages ambigus sont retracés dans le contexte particulier de relations amoureuses unilatérales. Il y a la relation fusionnelle de Benigno l’infirmier avec Alicia, une femme dans le coma, celle de Marco et Lidya, une femme torero, et l’amitié qui finit par lier Benigno et Marco. Un film sur la mort, l’amour fou, le masculin en elle, le féminin en lui, sur le corps et sur la parole, porté par un regard humaniste et compassionnel. Et Caetano Veloso le chante magistralement.

Un blog qui donne des idées de films de vacances :

http://lecturesaucoeur.com/2013/07/21/top-ten-list-les-10-meilleurs-films-de-vacances/

les-vacances-de-monsieur-hulot-affiche_130582_7191_0

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s