Claire Tabouret (1981) en Avignon § Festival!

Etrange et pourtant familière, dérangeante mais aussi reposante, classique autant que contemporaine, intime et néanmoins universelle…La peinture de Claire Tabouret est rétinienne tout en invitant au questionnement. La série des « Débutantes », inspirée d’une tradition de la noblesse française de l’Ancien Régime, pose les questions de l’uniformité, de la féminité, de l’attachement (ligotage?) aux traditions, etc. Images : Galerie Bugada & Cargniel

Claire Tabouret, « Les Débutantes (jaune topaze) », 2014, acrylique sur toile, (230×330 cm)

A voir à la collection Lambert, une autre série, « Les Veilleurs », du 7 au 24 juillet 2018.

Ma manière d’évoquer l’enfance a à voir avec la détermination, la gravité, le sérieux, la lucidité. Les enfants dans mes tableaux ont les yeux ouverts et ils ne vont pas les fermer. Ils vont nous scruter jusqu’à la fin des temps.                   Claire Tabouret

« La Grande Camisole » a été choisie pour l’affiche de la 72e édition du Festival d’Avignon.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s