« L’amour est un crime parfait » (2014) § Rolex Learning Center

L'amour est un crime parfait (2014)

Film de Arnaud et Jean-Marie Larrieu

Comme on peut le voir sur l’affiche, un personnage n’est pas cité. Il est pourtant d’importance, présent du début à la fin, ajoutant à l’effroyable et à la beauté. Ce personnage, c’est la nature, incarnée par la montagne,  indomptable et toute puissante. Marc, le professeur de littérature qui exerce ses séduisantes élèves à décrire les caractères comme des paysages, la vit au quotidien avec sa soeur bibliothécaire dans son chalet isolé à flanc de coteau. La tragédie commence par son environnement et c’est la peinture qui nous a appris à en voir toute la dimension dramatique. Ce film réussit, tout comme dans le roman de Philippe Djian « Incidences » dont il est l’adaptation, à créer une tension toute en « montagnes russes » : les routes sinueuses et glacées, la neige où l’on s’enfonce, mais qui en tombant magnifie le ciel, la crevasse, profond réceptacle de l’horreur et de l’inconscient, et même le lieu de travail (Learning Center), conçu de creux et de vagues participe au mouvement, ses façades vitrées permettant d’effacer les frontières entre extérieur et intérieur. La résolution et l’absolution ne pouvait donc que provenir de la platitude et de la sérénité du lac, dans un final que Djian, dans l’épilogue du livre, décrit du dedans et du dehors, somme toute, liés.

« Vu de l’intérieur, il se glissa une cigarette entre les lèvres et empoigna son briquet.

Vu de l’extérieur, le bungalow explosa comme une citrouille lumineuse, aspergeant les alentours de sa lumière dorée. » Philippe Djian

Plusieurs scènes sont tournées en Suisse dont le décor des scènes de l’université   :

Rolex_Learning_center

Le Rolex Learning Center de l’EPFL (Ecole Polytechnique Fédérale) d’Ecublens près de Lausanne a été conçu par l’agence d’architecture SANAA. Fondée par Kasuyo Sejima et Ryue Nishizawa en 1995, cette agence a réalisé plusieurs musées (Japon, Etats-Unis, France), magasins (Dior, Miyake) et immeubles. Ouvert en 2010, le Rolex Learning Center est un espace mutifonctionnel dédié à la connaissance. Posé face au lac Léman, il ressemble à une énorme vague de béton et de verre en suspension. Pas de mur intérieur, mais des monts et des déclivités successives. La lumière naturelle y entre par les façades vitrées. L’entrée se trouve au centre et on y accède en passant sous les ondulations du bâtiment.

le-rolex-learning-centerhttp://rolexlearningcenter.epfl.ch/presentation

Une réflexion sur “« L’amour est un crime parfait » (2014) § Rolex Learning Center

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s