Annie Proulx (1935) § Isolement social

Annie Proulx (1935)

Annie Proulx est la fille d’une mère anglaise et d’un père franco-canadien.  Son premier livre est publié en 1988. Un film, tourné à Terre-Neuve, est adapté de son roman  The Shipping News (Noeuds et dénouements), pour lequel elle reçut le Prix Pulitzer de la Fiction en 1994. Elle vit actuellement depuis cette période dans le Wyoming.

Proulx-Annie-Les-Pieds-Dans-La-Boue-Livre-422580630_ML

C’est justement dans le Wyoming que se déroulent les dix nouvelles de ce recueil. L’auteure raconte la nouvelle génération de cow-boys, autrefois héros de l’Amérique naissante et leur difficulté à vivre cette tradition décalée. Dans ces récits, leurs vies semblent vouées à un destin dramatique. Pour eux, le rêve américain n’existe pas. C’est de ce volume qu’est tirée la nouvelle « Brokeback Mountain » dont le réalisateur Ang Lee s’est inspiré pour son film.

9782253162148-T

Un autre recueil de nouvelles dans lequel Annie Proulx s’imbibe de cette région et en extrait le suc doux-amer. Ce pays peu peuplé confine à l’isolement. La violence y est latente, les personnages rugueux, les paysages grandioses. Onze nouvelles souvent surprenantes sur ces anti-héros qui nous font découvrir une Amérique brute et sauvage, l’envers du décor.

EXTRAIT : « Le visage de Hawkheel était aussi finement ridé que du lin séché à même l’herbe et son dos maigre, voûté comme une branche ployant sous la neige. Aujourd’hui encore il passait la plupart de son temps dans les champs et les rivières. Pourtant il était plus heureux que le garçon à demi sauvage qui jadis remontait en courant, essoufflé, la route forestière boueuse, brisant les branches au passage pour étouffer le grondement du car scolaire qui s’éloignait. A cette époque il détestait les livres et n’aimait rien ni personne à l’exception des bois. »

Les dangers de l’isolement social :

into-the-wild1_thumb

Photo « Into the wild »

L’isolement social concerne en priorité des groupes de population déjà exposés à divers autres risques sociaux – en particulier la pauvreté ou le chômage. Il touche en effet plus fortement les personnes en mauvaise santé, de nationalité étrangère ou celles n’ayant pas poursuivi d’études au-delà de la scolarité obligatoire ainsi que les personnes âgées et celles disposant d’un faible revenu.

 13 astuces pour aider à sortir de l’isolement social :

http://www.malade-mais-heureux.com/sortir-isolement-social/

9383_098_Ernst-La-foretMax Ernst « La forêt » 1927, une palissade impénétrable?

Une réflexion sur “Annie Proulx (1935) § Isolement social

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s